Origine du Krav Maga

SIMPLICITE EFFICACITE RAPIDITE

"La première règle du Krav Maga est qu'il n'y a pas de règles"

Imi Lichtenfeld

Au début du xxe siècle, la ville de Bratislava, appartenant alors à l’Empire austro-hongrois abritait, à l’instar de nombreuses villes d’Europe de l’Est, une importante communauté juive ashkénaze. Samuel Lichtenfeld était détective et instructeur en chef de la police départementale, devenu célèbre pour ses nombreuses affaires élucidées et son enseignement de la self-defense. Son fils, Imi Lichtenfeld, né à Budapest en 1910, s’inspira grandement des activités de son père. Il remporta de nombreuses compétitions en lutte, boxe et gymnastique1.

Dans les années 1930, face à la montée du fascisme en Europe, et pendant la Seconde Guerre mondiale2, Imi Lichtenfeld réunit autour de lui un groupe de jeunes athlètes dont la mission était de protéger la communauté juive locale1,3,4. Il prit part à de nombreuses bagarres qui lui firent prendre conscience des différences entre les compétitions sportives et les « combats de rue ». De par son action, il devint vite impopulaire auprès des autorités locales, et commença en 1940 un périple de deux ans qui le mena finalement en Palestine, après un passage dans les troupes britanniques. Il rejoignit alors la Haganah, formation para-militaire juive préfigurant la future armée israélienne. Il fit partie des troupes de choc, le Palmach, où il enseigna le kapap, la lutte et la gymnastique.

 

En 1948 avec la naissance de l’état d’Israël et de l’IDF, Imi devint Instructeur en Chef en éducation physique et en Krav maga pour l’armée. Il sert l’IDF pendant 20 ans affinant et développant sa méthode de self défense unique.

Imi a entraîné personnellement les meilleurs combattants des unités d’élites d’Israël et a formé de nombreuses générations d’instructeurs de krav maga – pour cela il a gagné la reconnaissance des plus hauts gradés de l’armée.

 

Plus tard, le ministère de l’éducation donne la reconnaissance d’état pour l’enseignement du krav maga aux civils.

Le krav maga à du répondre aux besoins variés nécessaire à l’IDF. Il devait être facile à apprendre et à appliquer, de telle sorte qu’un soldat, un employé de bureau ou un combattant d’unité d’élite puisse obtenir l’efficacité requise dans la plus petite période d’apprentissage et aussi que les techniques puissent être appliquées malgré un stress intense.

En 1978 Imi crée l’Israeli Krav Maga Association pour disséminer la méthode et transmettre ses valeurs. Il en restera le président jusqu’à la fin de sa vie.

 

En 1981 le krav maga commence à se développer dans le monde.

Richard Douieb est délégué par Imi pour représenter le krav maga en Europe.

Il reste jusqu'en  2011 seul représentant du Krav Maga officiel en France notamment avec la FFKDA. 

Suite à des divergences fédérales il décide de créer la FEKM sa  propre fédération.

Le Krav Maga à la FFK est dorénavant dirigé par un groupe de plusieurs experts nommés venant de courant différents.

Le Krav Maga applique des bases en self défense :

* Utiliser les réflexes, le mouvement naturel

* Attaque et défense simultanée

* Retrouver ses moyens après un coup

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now